Et oui, si on regarde bien le blog d'Augustin Legrand, comédien, qui a vécu avec les sdf 80 jours dans son "village" de tentes rouges, on est tous des sdf en puissance; car les SDF, à 10% ils sont mineurs, à 10% ils sont handicapés moteurs ou mentaux (mais que font-ils dans la rue??), à 30% ce sont des gens comme vous et moi qui TRAVAILLENT (sans doute le gars qui bosse à côté de vous tous les jours et qui sent pas très bon).... Seulement 1 ou 2 pour mille sont SDF par choix; les autres le sont devenus suite à une énorme tragédie, comme ce type qui perd sa femme et son fils écrasés dans sa petite ville par un chauffard, et qui sombre dans la grave dépression... aujourd'hui, il parait qu'ils ont un espoir avec ces villages qui mobilisent les gens... alors mobilisons-nous, comme dirait l'autre... Allez voir ce blog, jetez un oeil aux portraits...

http://lesenfantsdedonquichotte.com/

Je viens de lancer une discussion avec ce message pour thème sur le forum auquel je partcipe en tant que mère de multiples... On partage plein de choses, on parle de tout et de rien, on échange beaucoup, et j'y ai lié de vraies amitiés avec certaines; donc, je lance cette discussion, et mon post a été lu 60 fois (par des copines, entre autres, mais en tout cas c'est habituel, de si gros chiffres); mais il n'y a que 2 personnes qui m'ont répondu...Je suis dégoutée...on fait un post sur une deco de noel, ou sur un depart en vacances précipité à la veille (sans rancune les filles, ça n'a rien à voir avec les auteurs, hein, je suis la premiere à parler de futilités,  ça n'a rien à voir, ce n'est pas vous qui etes en cause, mais ceux qui vous lisent), et un post comme ça, pour 25 lus a 5 réponses!
Alors je m'interroge: est-ce que la vérité est si douloureuse qu'on préfère fermer les yeux?
est-ce que l'esprit de noel nous fait nous concentrer egoistement sur nous et les notres en oubliant le reste du monde?
pourtant, l'esprit de noel, c'est aussi ça, non?...
désolé tt le monde, mais ça me fout en rogne; moi aussi je suis égoiste, je n'irai d'ailleurs pas passer la nuit sous les tentes avec eux, mais quand meme, je me sens interpellée, choquée, en colère, émue; est-on si fermé sur nous mêmes qu'on s'en fout???Ca ne fait peur à personne, ça? et au-delà de la peur, ça ne vous touche pas?

Qu'on reagisse, s'il vous plait!

Savourez votre bonheur et votre chance, mais prenez en bien conscience...

Je sais, c'est un peu "adulescent" comme "révolte", mais merde!

allez, sur ce, Joyeux Noël!